Nous nous interrogions récemment entre amis sur l’origine de la “niaque”, cette énergie inépuisable que l’on rencontre chez certaines personnes. Etait-elle innée ou acquise? Y a-t-il des gens qui en ont et d’autres qui n’en n’ont pas? Le Larousse m’informe que cela peut aussi s’écrire gnaque, en souvenir de son éthymologie grecque : « mordre ». D’ou vient donc ce mordant, cette combativité ? Certains seraient-ils nés avec cette énergie alors...

by pcharneau on 8 juillet 2017