Samedi, journée spéciale Frank Sinatra sur France Musique. Me voilà toute entière absorbée par cette voix et ce rythme qui me transforment en énergie vibrante. Que je voudrais partager avec vous. Quand j’écoute de la musique, rien d’autre n’est possible. Prendre une douche se révèle compliqué, parler difficile, écrire impossible. Seul le mouvement a du sens. C’est que je ne peux écouter de la musique qu’en mouvement. ...

by pcharneau on 13 décembre 2015

Avant la lecture de cet article, allez voir le film de Heider et Schimmel (il ne dure que quelques minutes) en suivant ce lien: Animation Dans ce petit film, aussi rudimentaire qu’il est imaginable, on peut observer des formes géométriques en mouvement : deux triangles et un rond qui évoluent autour et à l’intérieur d’un rectangle. Si, après que vous l’avez regardé, je vous pose la question « qu’avez-vous vu ? » (mais avant de lire la suite, allez vraiment le regarder),...

by pcharneau on 30 octobre 2015

La rentrée est parfois pesante, temps où réapparaissent les contraintes, les difficultés, mais aussi une routine dont vous êtes lassés ou ces occupations machinales parfois stériles. Bien sûr, il est toujours possible, à tous les moments de sa vie, d’entamer une démarche pour transformer ce qui doit l’être (avec un coach par exemple). Mais en attendant, ou en même temps, je vous propose quelque chose de très simple mais de trop négligé : ajouter du plaisir. Le plaisir a une connotation...

by pcharneau on 22 septembre 2015

Quelqu’un m’envoie, complétant mon dernier article Une rentrée en beauté :  « Toutes les sortes de beauté n’inspirent pas l’amour ; certaines réjouissent juste la vue,  mais ne font pas naître de sentiments ». Hors contexte et d’un auteur non révélé, cette phrase m’inspire d’abord un « heureusement, ce serait ingérable ». Et sans doute parce qu’il fait finalement beau ce matin et que je viens de retrouver mon Mac que je pensais perdu à jamais, je me sens l’esprit...

by pcharneau on 15 septembre 2015

J’étais récemment, pour la centième fois, penchée sur mes roses chéries, tentant de les délivrer des mauvaises herbes encore étonnamment prospères par ce mois d’aout brûlant – je suis tentée de vous parler de mon affection pour ces fleurs merveilleuses, se tordant pour échapper à la fournaise, livrant coûte que coûte la fraîcheur d’un pétale écarlate ourlé de blanc, tendant leurs bourgeons triomphants comme un cadeau à l’amie ingrate que je suis, qui les avait délaissées...

by pcharneau on 3 septembre 2015

On n’a que ce qu’on mérite. J’ai encore entendu cette maxime récemment, et l’ai trouvée assez sotte. Puis je me suis demandée si je l’entendais comme il fallait. S’il s’agit du mérite né du labeur, de l’effort, des difficultés surmontées, du courage, je ne suis pas sûre qu’il soit directement corrélé à l’avoir. Mais « avoir » quoi ? Personnellement, je ne possède rien, je dois donc être une femme de peu de mérite. A moins qu’il ne s’agisse « d’avoir »...

by pcharneau on 5 juillet 2015

Les médecins chinois font siéger la colère dans la rate, mais avant d’aller s’y déposer en strates successives et potentiellement épaisses, elle va d’abord tourbillonner comme un coup de vent malin, arracher de la matière et secouer notre corps sauvagement. Puis, une fois l’orage passé, une poussière de débris recouvrira le terrain. Et le terrain peut ainsi se trouver par endroit entièrement enfoui sous une colère ancienne, usée, discrète mais omniprésente, cachant les jeunes...

by pcharneau on 26 juin 2015

Arrêtée ce matin au feu rouge d’une rue commerçante, avant l’ouverture des boutiques, alors que je laissais flotter mon regard encore un peu humide des brumes de la nuit, ma rêverie en cours fut soudain traversée d’un éclair de joie, sans que j’en saisisse tout de suite la raison. Alerté par cette sensation fort agréable, mon cerveau conscient reprit la main et m’enjoignit de fixer mon regard, tendre mon oreille et ramasser mes muscles pour identifier la source de ce sourire intérieur. La...

by pcharneau on 7 mai 2015

En ces temps troublés, ma vue l’est aussi et des idées trop nombreuses, imprécises, insatisfaisantes, se pressent en moi. C’est une cohue bruyante, désordonnée, parfois profondément angoissante par son absence de sens, qui a pris place sous mon crâne. Cet état, d’autre part troublant, aura eu un effet bénéfique : celui de me pousser à nouveau vers la chose qui avait le plus de sens pour moi il y a quelques années, puis qui l’avait un peu perdu ces derniers temps, mais qui finalement...

by pcharneau on 19 janvier 2015

Nous discutions récemment, entre mamans parfois soucieuses, des profils psychologiques et affectifs de nos enfants, chacune ne pouvant s’empêcher de s’inquiéter de tel ou tel trait de caractère de l’un ou l’autre de ses enfants. Je leur faisais remarquer que plus l’enfant (quel que soit son âge) semble insouciant, gai, peu touché par les gronderies ou les punitions, indemne de stress scolaire, plus les parents s’inquiètent pour lui. Plutôt que de se réjouir d’une nature...

by pcharneau on 3 décembre 2014